• "Telecharger les menus du mois de novembre en cliquant ici"

  • Colloque à l’école Sainte Marie
     
    Les 9 et 10 octobre derniers, l’école Sainte Marie a accueilli un colloque sur :
     
    « le bien être de tous à l’école »
     

    organisé par Baptiste Delvallé, auteur, formateur et fondateur d’Innov’Action Pédagogique.
     
    Ainsi des enseignants de l’école et d’ailleurs ont pu assister à des conférences passionnantes sur des thèmes aussi variés que :
    - mieux comprendre ses motivations grâce au triptyque tête-cœur-corps (par Marina Barreau)
    - la méditation à l’école avec Voltaire et les Zamizen (par Marc Singer et Caroline Avry)
    - l’attention à soi et à l’autre pour un climat scolaire positif (par Sophie Tessier)
    - travailler moins pour être un meilleur prof (par Lucie Chabat)
    - l’infirmerie à émotions de Sylvette (par Sylvie Hazebroucq)
    Ils ont également participé à des ateliers pour avoir des exemples pratiques d’activités à faire au sein de l’école.
    Et grâce au stand libraire, ils ont pu repartir avec des livres pour approfondir les sujets qui les intéressaient le plus.
     
    Ce colloque avait tout lieu d’être dans notre école puisque nous travaillons déjà depuis 2 ans sur le climat scolaire de celle-ci. Quoi de plus essentiel pour que nos élèves apprennent, qu’ils soient en confiance, détendus, sereins…, bref, qu’ils soient heureux !
    Mais n’oublions pas que, pour que nos élèves se sentent bien, il est avant tout nécessaire de penser au  bien-être des adultes qui les entourent : personnel de l’école et enseignants.
     
    Anne Lefebvre
     

     



  • LaPastorale
    Vendredi 4 septembre, tous les élèves et les éducateurs se sont rassemblés dans la cour en présence du père Bruno DELMAS pour participer à la bénédiction de rentrée. Cette célébration s’est déroulée dans la joie des chants et le recueillement de la prière.
    Nous avons confié cette année scolaire au Seigneur afin qu’il nous aide à travailler avec courage, dans la joie, la bienveillance et la fraternité.
    Dans leurs prières, les enfants ont demandé à Dieu que cette année soit paisible, loin des tourments sanitaires. Ils ont demandé l’aide de Dieu pour trouver des moyens de manifester l’amour et l’attention à l’autre dans les conditions de distanciations que nous impose cette crise.
     
    Cette année pastorale a commencé sur la réflexion que nous sommes tous une personne importante. Nous avons constaté que nous avons tous des charismes différents, que ces différences font de nous des personnes uniques.
    En lisant la parabole de la brebis perdue et retrouvée (Luc 15, 1-7), nous avons compris combien chacun de nous est important pour Dieu comme l’est la brebis « désobéissante » pour le berger dans la parabole de Jésus. Dieu nous connaît individuellement. Il peut nous appeler par notre prénom comme Il a appelé le jeune Samuel (1Samuel 3, 1-21). Notre prénom dit que nous sommes une personne unique et importante.
     
     
     
    Mardi 17 octobre, les moyennes sections se sont réunies dans la salle de motricité pour un temps commun autour de la Parole de Dieu. C’était une première pour eux ! Ils se sont installés les uns à côtés des autres pour écouter la Parole de Dieu.
    Grâce à madame MAGRE nous avons chanté et gestué « Grand comme ça ». Un chant de sœur Agathe qui écrit des chansons, pour louer et prier Dieu, destinées aux enfants. Après le chant, les élèves ont écouté l’histoire de « Belle la brebis du bon berger » d’après la parabole de la brebis retrouvée, Luc 15, 1-7 (collection " La parole des animaux" – édition CRER) lu par madame FERRASIN. Puis avec les autres maîtresses et Maria, nous avons commenté cette histoire et écouté ce que les enfants avaient à dire au sujet de cette brebis et ce berger. Avant de regagner leur classe, ensemble dans le silence, chacun a prié. Ce rassemblement a été un très joli moment, une pause de sérénité, de paix et de joie. Merci aux enfants et à leur maîtresse !
     
    Je voudrais partager ma joie et celle de l’école. Cette année, avec sa nouvelle proposition de catéchèse, un nombre important d’enfants désire connaître et rencontrer Jésus.
    En allant au catéchisme, les enfants découvrent que Jésus les invite à être leur ami et à cheminer avec Lui. En équipe, les enfants partagent cette foi avec d’autres. Ils s’ouvrent à la dimension d’Église. On n’est pas tout seul, les chrétiens sont une grande famille. Ce programme qui fait grandir et qui rend heureux n’est pas à apprendre, il est à vivre…
     
    Dans quelques semaines, nous allons fêter la Toussaint. C’est « la fête de tous les saints » où l’Église honore tous ceux et celles qui ont été de vivants témoins de Jésus. Leurs vies racontent comment ils se sont laissés transformer par la rencontre de Jésus et sont devenus ses disciples. Tout le monde peut progresser dans la sainteté, l’imitation de Jésus-Christ !
    À la Toussaint, l’Église évoque la grande famille des saints et souligne la communion entre les hommes, même au-delà de la mort. C’est pourquoi cette fête illumine le jour suivant, le 2 novembre, jour du souvenir et de la prière pour tous les défunts. (Extrait Tilt-édition MAME)
     
     



  • liste des PS/MS Coquelicot
    la liste des PS/MS Mimosas
    la liste des PS/MS Tulipe
    la liste des MS/GS Bleuets
    la liste des MS/GS Lilas
    la liste des MS/GS Roses
    la liste des cp Bleu
    la liste des cp jaune
    la liste des ce1 Blanc
    la liste des ce1 Rouge
    la liste des ce2 Marine
    la liste des ce2 Orange
    la liste des cm1 Turquoise
    la liste des cm1 Abricot
    la liste des deux classes de cm2.pdf






     

  • Le potager gagne du terrain
    Pendant le confinement ; des enfants de personnel soignant ont été accueillis à l’école. Grâce à eux, le potager n’a pas été abandonné, bien au contraire !
    D’abord, il a fallu enlever les mauvaises herbes. Ensuite, faire des semis : courgettes, tomates, aubergines, melons, butternuts. Sans oublier d’arroser ce qui était déjà planté : petits pois, salades, carottes. Et enfin, planter des fèves directement en terre.
    De son côté, Maurice a installé des jardinières dans la cour. Il a aussi planté des arbres fruitiers : cerisier, figuier, prunier, poirier ainsi que des vignes.
    A la fin du confinement, des élèves de CE1 sont revenus à l’école et ont repris le flambeau ; ils ont replanté les semis dans les carrés potagers désherbés et dans les jardinières. Ils les arrosent régulièrement et les observent en train de pousser. Sur les fèves, ils ont pu voir s’installer des pucerons. Heureusement, des coccinelles étaient là pour les manger mais est- ce qu’elles seront suffisamment nombreuses et voraces pour les éliminer ?
    Les premières courgettes vont bientôt être récoltées et dégustées. Pour le reste des légumes, beaucoup vont mûrir pendant les grandes vacances…
                                                                                               Les CE1